Actualités

infos@tension : la lettre d’information sur l’HTA de janvier 2021 est disponible

du 09/02/2021

La Fondation de Recherche sur l’Hypertension Artérielle en partenariat avec le CFLHTA propose d’envoyer par mail infos@tension, la lettre mensuelle d’information sur l’HTA.

Chaque mois son sommaire comporte : Le Conseil du Président par le Pr Xavier Girerd (FRHTA), L’info recherche par le Dr Marie-Catherine Wimart (CFLHTA), Le chiffre FLAHS et L’invité.

En janvier 2021, le thème est "L’automesure de la tension" et l’invité est le Pr Roland Asmar expert international de la mesure de la tension.

Les articles de infos@tension sont mis à disposition sous forme audio et sous forme écrite. Chaque rubrique est d’une durée d’écoute ou de lecture inférieure à 2 minutes.

Pour recevoir infos@tension chaque mois dans votre boite mail, inscrivez-vous ici  
[Lire la suite]

« Le vaccin contre la COVID-19 est une chance »

du 12/01/2021

Les médecins spécialistes de l’HyperTension Artérielle donnent l’exemple et déclarent « Le vaccin contre la COVID-19 est une chance ».

La Fondation de Recherche sur l’HTA, le Comité Français de Lutte contre l’HTA, la Société Française d’HTA et le Club des Jeunes Hypertensiologues se mobilisent en faveur de la vaccination contre la COVID-19 des patients qui ont une Hypertension Artérielle. La population des hypertendus est plus à risque de développer une forme grave en cas d’infection par la COVID-19, en particulier lorsque l’hypertension artérielle est compliquée. La vaccination est un moyen efficace de se protéger contre l’infection à SARS-CoV-2. Les agences internationales, l’Agence Européenne du médicament (EMA) et l’Agence Nationale de Sécurité du Médicament (ANSM) en France ont donné un avis favorable pour l’utilisation des vaccins. Aujourd’hui en France, le vaccin est disponible et les sujets considérés comme à risque, en particulier ceux avec une HTA associée à d’autres pathologies (maladies cardiovasculaires, obésité, diabète), sont prioritaires pour en bénéficier. Depuis quelques jours, comme beaucoup de professionnels de santé, les médecins spécialistes de l’Hypertension Artérielle ont profité de la chance de pouvoir se faire vacciner et ils veulent le faire savoir à leurs patients. Ils déclarent «Pour tous, le vaccin contre la COVID-19 est une chance». Leurs témoignages, en photo, sont accessibles sur instagram #MonVaccinMaChance  
[Lire la suite]

17 octobre 2020 : Journée Mondiale de l’Hypertension

du 15/10/2020

Communiqué de presse FRHTA - CFLHTA - SFHTA

Le 17 octobre 2020, la Journée mondiale de l’Hypertension aura pour thème :
"Measure Your Blood Pressure, Control It, Live Longer!"
"Mesurer sa pression artérielle, la contrôler, vivre plus longtemps !"

Selon la World Hypertension League, l’objectif de cette journée est d’accroître le dépistage de l’HTA dans toutes les populations à travers le monde, et de promouvoir l’importance de la mesure de la pression artérielle et de traitements adaptés pour une vie plus longue et en meilleure santé. En cette année marquée par le covid-19, le dépistage et le contrôle de l’HTA sont des enjeux majeurs puisqu’une hypertension artérielle mal ou pas traitée augmente les risques de mortalité et de formes graves du covid-19. Les statistiques globales indiquent que seulement 50 % des hypertendus connaissent les chiffres de leur tension artérielle et que seuls 14 % sont traités (environ 8 % dans les pays à revenus intermédiaires et pays à faibles revenus). La World Hypertension League promeut différentes initiatives sur son site pour aider la mesure et le contrôle de l’HTA. En France, l’enquête FLAHS 2020 a été rattachée à cette opération et a évalué la prévalence de l’HTA dans la population métropolitaine selon la réalisation d’un protocole d’autodépistage ou d’automesure réalisé avec un tensiomètre automatique à domicile. Avec le protocole suiviHTA qui est celui recommandé par la Haute Autorité de Santé, la prévalence de l’HTA en France est de 28% dans la population des sujets âgés de 35 ans et plus.

EN SAVOIR PLUS : http://www.whleague.org  
[Lire la suite]

ENQUÊTE FLAHS 2020 : Les hypertendus en France pendant la COVID-19

du 23/09/2020

Evaluer la fréquence de la COVID-19 au premier semestre 2020 chez les hypertendus traités et décrire leur suivi médical pendant le confinement


L’enquête FLAHS 2020 a été réalisée en juillet/août 2020 par un auto-questionnaire envoyé à 6000 individus âgés de 35 ans et plus issus de la base de sondage permanente Métascope de Kantar Health (panel représentatif de la population vivant en France métropolitaine). Un sujet a été déclaré malade de la COVID en cas de réponse Oui à la question : Avez-vous été malade de la COVID-19 avec un diagnostic confirmé ou non par un médecin. La représentativité des résultats pour la population Française métropolitaine a été réalisé par redressement des données sur la région, l’habitat, la CSP, le sexe et l’âge.

Parmi les 4069 adultes de 35 ans et plus la COVID-19 symptomatique a été déclarée par 2,2% [IC95:1,9-2,5] des répondants. La prévalence est de 2,7% [IC95:1,4-4,0] chez les traités par anti-hypertenseurs, de 2,0% [1,7-2,3] chez les non traités, de 1,9% [1,3-2,5] chez les hommes et de 2,5% [1,9-3,1] chez les femmes.

Chez les sujets déclarant la COVID, une hospitalisation a eu lieu chez 9,4% [4,9-13,9] sans différence significative selon l’âge, le sexe ou la prise d’un antihypertenseur.

Pendant le confinement 61,9% des hypertendus traités [60,6-63,2] ont pu avoir un contact médical dont 9,8% [8,5-11,1] s’est fait par téléphone et 5,9% [4,6-7,2] en visio-consultation qui a été plus fréquente chez les 35-54 ans avec 13,1% [12,5-16,7] que chez les 75 ans et plus avec 3,5% [1,2-5,5].

Les hypertendus traités se sont déplacés au moins une fois à la pharmacie pour 81,4% [2,8-5,4] et 4,1% [2,8-5,4] se font livrer à domicile leur traitement.

Un arrêt des traitements habituels est déclaré par 0,9% [0-2,2] des hypertendus avec une fréquence plus élevée chez les 75 ans et plus 1,7% [0-4,0].

Au premier semestre 2020 en France métropolitaine, la COVID-19 dans sa forme symptomatique et auto-déclarée a concerné de façon comparable les hypertendus traités et la population générale. Pendant le confinement il n’y a pas eu de manifeste rupture des soins chez les hypertendus traités et la téléconsultation a eu un développement significatif en particulier pour la visio-consultation chez les 35-54 ans.  
[Lire la suite]

Coronavirus, diabète, hypertension artérielle

du 19/05/2020

Les diabétiques traités pour une hypertension artérielle par un IEC ou un sartan ont une protection contre les formes graves de coronavirus.

Une publication dans The Lancet du 14 mai 2020 montre que lorsqu’un patient avec un diabète a le COVID-19, un traitement préexistant comportant un IEC ou un sartan pour soigner une hypertension artérielle, diminue de près de 50% le risque d’hospitalisation pour forme grave. Ce résultat a été observé chez les patients pris en charge dans les hôpitaux de Madrid en mars 2020. Il confirme les résultats d’études observationnelles réalisées en Chine et en Grande-Bretagne. Des essais prospectifs randomisés sont en cours aux USA et en Europe avec ces médicaments qui, souhaitons le, viendront confirmer ces résultats.

La publication est disponible sur le site du The Lancet.
Pour en savoir plus sur le COVID-19, consultez le site depistHTA-COVID-19.  
[Lire la suite]

COVID-19 : ATTENTION à ne pas stopper les antihypertenseurs

du 20/03/2020

COVID-19 va possiblement concerner les 6 millions de patients avec une hypertension artérielle et qui sont traités par un médicament sartan (ARA2) ou par un IEC.

Un communiqué de l’European Society of Cardiology, relayé par la Société Française d’Hypertension Artérielle, précise que chez les patients stables présentant des infections à COVID-19 ou à risque d’infection à COVID-19, le traitement par les IEC ou par les sartans (ARA2) ne doit être ni modifié ni arrêté.

Aucune preuve médicale ne permet à ce jour d’impliquer ces médicaments dans la survenue ou l’évolution de la maladie.

En parallèle, la Société Française de Pharmacologie vous aide à savoir ce qu’il faut faire concernant vos médicaments habituels si vous êtes touchés par le COVID-19. Il suffit d’inscrire le nom de chaque médicament inscrit sur votre ordonnance.
Pour en savoir plus  
[Lire la suite]

DEPISTAGE DE L’HTA

du 14/02/2020

Agir pour améliorer l’observance dans l’hypertension artérielle

du 16/12/2016

A l’occasion de la Journée Nationale de Lutte contre l’Hypertension Artérielle (HTA), le 15 décembre 2016, le Comité Français de Lutte contre l’Hypertension Artérielle (CFLHTA) et la Société Française d’HyperTension Artérielle (SFHTA) appellent à l’action et diffuse un « Appel pour l’observance dans l’HTA » dont le texte est disponible sur http://www.sfhta.org  
[Lire la suite]

Le tenapanor, du nouveau dans le traitement de la surcharge hydrosodée

du 10/06/2016

L’obtention d’une balance sodée négative est un enjeu clinique essentiel dans la prise en charge de l’hypertension artérielle, l’insuffisance cardiaque et l’insuffisance rénale. Dans un certain nombre de situations, notamment en cas d’échappement aux diurétiques au cours du syndrome cardio-rénal et dans l’insuffisance rénale terminale, nos ressources thérapeutiques se révèlent insuffisantes malgré un traitement médicamenteux optimisé et un régime désodé bien suivi...  
[Lire la suite]

« Management of resistant hypertension », consensus d’expert

du 24/03/2016

To improve the management of resistant hypertension, the French Society of Hypertension, an affiliate of the French Society of Cardiology, has published a set of eleven recommendations. The primary objective is to provide the most up-to-date information based on the strongest scientific rationale and that is easily applicable to daily clinical practice...  
[Lire la suite]